La grille AGGIR

La grille AGGIR selon le décret n° 2008-821 du 21 août 2008 est destinée à mesurer le degré de perte d’autonomie des personnes âgées. Elle permet de déterminer leur éligibilité à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Cette grille évalue la perte d’autonomie physique et psychique des personnes, dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation, transferts, déplacements à l’intérieur et à l’extérieur, communication à distance, cohérence et orientation).

Les capacités à accomplir les actes ordinaires et essentiels de la vie quotidienne sont appréciées selon quatre modalités : la personne doit accomplir chacun des actes spontanément /ou non, totalement/ou non, habituellement/ou non et correctement/ou non. L’évaluation est enrichie de valeurs complémentaires concernant la gestion de ses affaires, la cuisine, le ménage, les transports, les achats, le suivi du traitement établi par son médecin et les activités de temps libre.

La grille AGGIR permet ainsi d’évaluer et de répartir les personnes concernées selon 6 groupes :

Groupe 1 : perte de l'autonomie mentale, corporelle, locomotrice et sociale, nécessitant la présence indispensable et continue d'intervenants.

Groupe 2 : personnes confinées au lit ou au fauteuil dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées, nécessitant une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante ainsi que les personnes dont les fonctions mentales sont altérées mais qui ont gardé leurs capacités locomotrices.

Groupe 3 : personnes qui ont conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, nécessitant quotidiennement et plusieurs fois par jour des aides pour leur autonomie corporelle.

Groupe 4 : personnes qui n'assument pas seules leurs "transferts" (se lever, se coucher, s'asseoir) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l'intérieur d'un logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et l'habillage, la grande majorité s'alimentent seules. Appartiennent aussi à ce groupe, les personnes qui n'ont pas de problèmes locomoteurs, qui doivent être aidées pour la toilette, l'habillage et les repas.

Groupe 5 : personnes ayant simplement besoin d'une aide pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

Groupe 6 : personnes qui n'ont pas perdu leur autonomie pour les actes de la vie courante.

Actualités

MALTRAITANCE 3977

MALTRAITANCE 3977

Pour combattre la maltraitance envers les personnes vulnérables appelez le 3977